Les livres numériques courts sont de plus en plus appréciés du public.

(Relaxnews) - Avec l'arrivée des nouvelles tablettes et liseuses et de contenus numériquesaméliorés, le marché du livre numérique a pris une grande ampleur au coursde l'année passée. Les lecteurs ont adopté le livre numérique, des petitse-books aux textbooks, qui ouvrent de nouvelles perspectives d'apprentissage visuel et textuelinteractif.

Selon Harris Interactive, à l'origine d'un sondage publié le 8 mars, près de trois adultes sur 10 (28%) aux États-Unis utilisent une liseuse pour lire des livres électroniques, un chiffre en progression de 15% par rapport à juillet 2011.

Au mois de février, l'analyste Nielsen rapportait qu'en 2011, la production de livres numériques avait dépassépour la première foiscelle des livres papier en Grande-Bretagne. L'analyste GfK a également remarqué une belle santé des ventes de livres numériques en Allemagne: dans une étude publiée le 14 mars, GfK affirme que ces ventes ont augmenté de 77% dans le pays en l'espace d'un an et ont représenté un volume de 38 millions d'euros en 2011.

Le marché connaît un développement rapide, car les éditeurs traditionnels collaborent avec les ténors du paysage numérique et les auteurs découvrent tous les avantages de l'auto-publication.

Angela Bole, directrice adjointe du Book Industry Study Group (BISG), a révélé que "le marché de l'e-book se développe rapidement et les habitudes des lecteurs se transforment de mois en mois plutôt qu'à l'échelle d'une année".

Le plus grand événement nord-américain du monde de l'édition, la Publishing Business Conference & Expo , sera l'occasion de découvrir les nouvelles tendances du secteur. Des ateliers intensifs sur les thèmes de la conversion au livre numérique, des tendances internationales de consommation, de l'utilisation de codes-barres (QR) et de la relation auteur-éditeur dans le contexte actuel sont au menu.

En amont de l'événement, Relaxnews a établi un récapitulatif des tendances qui agitent le secteur:

Hausse des achats de livres numériques via des applications
Le lecteurs ne passent plus par les magasins traditionnels pour leurs livres et préfèrent s'en remettre aux magasins en ligne et aux applis dédiées. Une étude BISG datant du 28 février montre que les consommateurs achètent toujours davantage de livres en ligne que via des applications d'achat, précisant néanmoins que "plus de la moitié des lecteurs de livres numériques a toutefois augmenté son usage d'applications et qu'un tiers a entrepris d'utiliser plus avant les sites comme Amazon.com". Si les ventes en librairies baissent, les trois quarts des 'power buyers' de livres numériques (les acheteurs qui s'en procurent au moins un chaque semaine) achètent plus de livresau total, explique BISG.

Hausse de l'e-reading sur tablettes et smartphones
Les liseuses dédiées comme le Kindle d'Amazon, le Nook de Barnes & Noble ou le Reader de Sony restent les outils privilégiés de l'e-reading mais les tablettes et les smartphones gagnent du terrain dans le domaine. Selon BISG, 17% des lecteurs déclarent que la tablette est leur appareil préféré pour la lecture numérique (+13% par rapport à l'étude précédente) et 9,2% ont déclaré lire davantage sur un smartphone (Le chiffre précédent était de 5,3%).

Les livres numériques s'animent grâce à l'interactivité
Steve Jobs avait déclaré à son biographe Walter Isaacson qu'il voulait "transformer" un marché pesant $8 milliards par an, en embauchant de "bons rédacteurs pour créer des versions numériques et les proposer sur l'iPad". Peu après la publication de cette biographie, Apple a présenté des livres pour iPad au contenu interactif, dotés de vidéos et d'images. En les proposant à $14,99 ou moins, Apple a créé un précédent et a rendu certains livres plus désirables en version numérique qu'en version papier. La compagnie a également présenté un logiciel intitulé iBooks Author qui permet à n'importe qui de créer des livres iBooks.

L'âge d'or de l'auto-publication
L'auto-publication devient un marché important pour les auteurs inconnus. De nombreux outils d'autopublication (souvent gratuits) ont fait leur apparition sur le Web pour aider les auteurs à comprendre les rouages de l'écriture et de l'édition d'un livre. Des auteurs célèbres, comme Stephen King, J.K. Rowling, Judy Blume et Seth Godin ont également testé le concept. En 2011, l'auteur indépendant John Locke est devenu le premier auteur à vendre un million de livres numériques Kindle sur Amazon.

Les e-books petit format
En janvier 2011, Amazon avait lancé la librairie Kindle Singles. Elle contient des livres numériques petit format, qui occupent le segment situé entre les romans et les dossiers de magazine avec une longueur de 30 à 90 pages. Vendus entre $0,99 et $4,99, ils ont immédiatement plu aux consommateurs. Si bien qu'Amazon a vendu plus de 2 millions de Kindle Singles au cours des 14 derniers mois.

La Publishing Business Conference & Expo se tiendra du 19 au 21 mars au New York Marriott Marquis, Times Square. Le Salon Du Livre de Paris se tiendra du 16 au 19 mars à la Porte de Versailles.

© 2012 Relaxnews