Un homme japonais poursuit Google parce que l'algorithme de la saisie automatique dans sa barre de recherche associe son nom à des crimes qu'il n'a pas commis.

L'homme anonyme affirme avoir perdu son emploi précédent à cause du moteur de recherche, et accuse Google d'être la principale raison pour laquelle il ne peut pas trouver d'emploi en ce moment.

L'avocat du demandeur, Hiroyuki Tomita, affirme qu'il est « nécessaire d'établir des mesures pour permettre des réparations en cas de violation évidente ». L'avocat ne cherche pas à faire éliminer la fonction automatique de Google au grand complet, mais d'en censurer les résultats ponctuels qui ont causé préjudice à son client.

Le tribunal japonais a ordonné au géant Google de retirer les résultats qui apparaissent lorsqu'on tape le nom de l'homme en question dans son moteur de recherche. Mais jusqu'ici, Google a refusé de changer ses résultats de recherche. D'un côté, Google affirme que la juridiction japonaise ne peut pas forcer la compagnie à agir ainsi puisqu'elle se trouve en territoire américain.

Aussi, « Google ne détermine pas ces résultats manuellement - toutes ces requêtes présentées avec la saisie semi-automatique ont été tapées précédemment par des utilisateurs, » affirme Google, qui précise que les résultats qui apparaissent sont le fruit d'un algorithme automatique, sur lequel la compagnie n'a pas de contrôle.

Plus tôt cette année, une compagnie française d'assurance, Lyonnaise de Garantie, a poursuivi Google pour les résultats automatiques qui apparaissaient et associaient ladite entreprise au mot « escroc ». Google a du déverser la somme de 65 000$.

Sources: The Verge , The Japan Times , BBC News , Courthouse News Service

Suivez BRANCHEZ-VOUS! sur



----Suivez Joseph Elfassi sur Twitter! (@JosephElfassi)----