BodyMedia FIT: le brassard senseur, présenté au CES

En voici trois exemples intéressants observés au CES Unveiled, un événement réservé aux journalistes avant l'ouverture officielle du célèbre salon de l'électronique.

BodyMedia FIT: le brassard senseur
Ce mince brassard (photo) qui se porte sur le bras est doté de senseurs qui mesurent entre autres les mouvements et la température du corps. Porté chaque jour (même la nuit), il permet de dresser un portrait de sa dépense énergétique quotidienne, ce qui peut être utile pour les gens qui s'entraînent ou qui veulent perdre du poids.

Une application pour tablettes et téléphones intelligents permet de suivre ses progrès; il faut d'ailleurs y entrer manuellement le nombre de calories consommées quotidiennement. Le combo brassard (ou bracelet) et application est une tendance lourde en technologie: d'autres entreprises comme Jawbone Up, Fitbit et Basis proposent également des solutions semblables. Prix: 149 $ (version sans Bluetooth) et 179 $ (version avec Bluetooth) .

Nest: le thermostat qui apprend
Ce thermostat conçu à Silicon Valley par des gens qui ont travaillé sur l'iPod est d'un design et d'une simplicité remarquables. Sa particularité: il apprend de vos habitudes afin de savoir quand augmenter ou diminuer la température dans votre demeure. Il suffit d'ajuster la température avec la molette durant environ une semaine, après quoi il la contrôlera lui-même selon ce qu'il aura appris. Le Nest est également doté d'un détecteur de mouvements qui réduit la température quand vous vous absentez de la maison.

Des applications pour iPhone et iPad permettent aussi de le contrôler à distance. Pour l'instant, le thermostat est offert seulement aux États-Unis, mais l'entreprise assure vouloir étendre son marché dans d'autres pays, dont le Canada. Lancé en octobre 2011, le Nest a connu un grand succès malgré son prix élevé; il est présentement en rupture de stock. Prix: 250 $ .

AR.Drone 2.0: pilotage télécommandé
Les drones, ces véhicules volants contrôlés à distance, sont bien connus pour leur utilisation en zones de guerre. Toutefois, l'entreprise française Parrot en commercialise un destiné aux consommateurs avides de nouvelles technologies. Son drone est doté de quatre hélices et peut effectuer des acrobaties aériennes surprenantes. On le pilote à l'aide d'une application pour téléphone intelligent ou pour tablette par l'entremise d'une connexion Wi-Fi émise par le drone. Difficile à contrôler? «Pas du tout! Un enfant de 10 ans peut le piloter», affirme Michael Pastor, chef du produit AR.Drone chez Parrot.

La première version du «quadricoptère» était déjà sur le marché depuis 2010. Le modèle 2.0, dévoilé au CES Unveiled, est équipé d'une caméra HD, d'un capteur de pression et d'une boussole, ce qui permet un pilotage plus précis. Il devrait arriver sur le marché canadien vers le printemps 2012. Prix: 300 $ .

***

Voyez le Nest et le AR.Drone 2.0 en vidéo ici .

Protégez-Vous vous suggère :